lundi 17 juillet 2017

complètement cramé !



Premier Legardinier que je lis, j'en entends tellement sur cet auteur
et bien pas déçue une seule seconde, on rit , on s'attendri sur cet homme anglais
 d'une soixantaine d'année, perdu dans sa vie qui se retrouve veuf et sa fille partie au loin,
Une entreprise prospère, de l'argent à plus savoir qu'en faire.
Et il décide de repartir à zero quelques mois en tant que majordome en France , et là evidemment l'humour anglais/français se déchaine entre les quipropos de compréhension de langage, les coutumes qui ne sont pas les mêmes et dans ce manoir tous ses personnages aussi seuls les uns que les autres, qui grâce a Andrew font former une famille hétéroclite mais une famille unie.


Les petites croix , croisent toujours mais vu que c'est top secret ben je peux rien mettre sur le blog... arf